Marina Skalova recueille l’écume des liens

Une manière agréable de passer d’une année à l’autre tient peut-être à évoquer un livre de poèmes saisissant comme une petite révélation. Avec Atemnot (souffle court), Cheyne 2016 – prix de la vocation, Marina Skalova entre en poésie, soufflant un air froid, sec, rompu. Mais sa poésie par fragments élabore progressivement un territoire propre ; non habitable, simplement respirable.   Marina Skalova est née à Moscou en 1988, un an avant la chute du mur de Berlin. Elle habite depuis plusieurs années en Suisse, où elle a réalisé une formation littéraire à Bienne, mais, à vrai dire, elle semble traverser le…

Commentaires fermés sur Marina Skalova recueille l’écume des liens

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger