Serons-nous 250 ce soir à l’EPFL ?

Depuis lundi, le Printemps de la poésie fait le plein dans ses soirées. Si les festivités ont commencé par une très belle rencontre avec Didier Cahen (120 personnes), les soirées ont réservé leur lot de surprises : le chaleureux anniversaire Samizdat à La Datcha (50 personnes), la « wonderful » soirée Armitage hier à Vidy (80 personnes), la rencontre avec Badiou se remplit déjà rapidement (n’hésitez pas à réserver pour vous assurer une place… il en reste quelques-unes). A ce soir autour de la poésie dans la science-fiction : 250 selon les organisateurs ; 500 selon les autorités ?

 

Réponse : Oui !