Char, êtes-vous expo ou vidéo ?

La poésie de René Char en 2019 ? Instructive, accessible, ludique. Depuis le printemps de cette année, la figure intimidante de ce poète est à redécouvrir en Suisse romande. À l’honneur à la Fondation Jan Michalski jusqu’au 29 septembre, il est également au centre d’une vidéo réalisée par l’Université de Lausanne et la HEP. La professeure Dominique Kunz Westerhoff y présente la Lettera amorosa, le livre d’artiste majeur réalisé par René Char et Georges Braque.

En exposition – derniers jours de l’exposition à la Fondation Jan Michalski
Depuis le mois de juin, les visiteurs de la Fondation Jan Michalski à Montricher ont pu découvrir une facette moins connue de l’univers poétique de René Char. De ses recueils de l’après-guerre à ceux des années 70, l’exposition révèle plusieurs aspects surprenants du poète, comme sa fascination pour la source de la Sorgue, ou encore son exploration des énergies primitivistes (Grottes de Lascaux). De nombreux événements autour de la manifestation (conférences, visites commentées et activités ludiques) ont permis aux visiteurs de mieux saisir l’intensité du travail poétique mené par l’auteur.

L’exposition entre désormais dans ses dernières semaines. Une occasion de commencer ou de continuer à parcourir les étapes de son cheminement littéraire, depuis ses recueils de l’après-guerre comme Le soleil des eaux (1949) et Les matinaux (1950), jusqu’à ses écrits des années 70 tels La nuit talismanique (1972) et d’Aromates chasseurs (1975). Les œuvres originales et leurs manuscrits, tout comme des photographies inédites, des dessins et des estampes se trouvent à la Fondation jusqu’au 29 septembre.

En vidéo – La Lettera amorosa de René Char
Principalement dédiée aux enseignants et aux étudiants mais pouvant intéresser le grand public, la vidéo du site poesie-en-classe.ch permet de mieux saisir la Lettera amorosa de René Char, tout en s’appropriant les notions clés du langage poétique. À l’aide d’une vidéo didactique de dix minutes, les internautes peuvent prendre connaissance des clés de lecture d’un des ouvrages les plus fascinants de l’auteur.

Dominique Kunz Westerhoff présente cette collaboration avec le peintre Georges Braque qui parvient à une virtuosité avec ce chant d’amour. Elle propose une lecture de l’oeuvre incluant à la fois une analyse littéraire et formelle, tout en évoquant l’inscription du poème dans la tradition lyrique et courtoise de la poésie occitane. Les rapports esthétiques et symboliques entre le poème et les illustrations du peintre sont également mis en valeur dans la vidéo.

Le site poesie-en-classe.ch propose depuis 2018 des instruments afin de dynamiser l’enseignement de la poésie. Retrouvez d’autres articles et ressources pour l’enseignement de la poésie ici.

Toutes les informations sur l’exposition à la Fondation Jan Michalski sont à retrouver sur www.fondation-janmichalski.com