Olivier Vanlanthen, nouveau poète primé par la Fondation C. F. Ramuz

Le prix de poésie C. F. Ramuz a été remis au poète fribourgeois Olivier Vanlanthen pour son recueil Ossuaires. Il rejoint ainsi le cercle des récipiendaires composé notamment de José-Flore Tappy, Marie-Laure Zoss ou encore Alain Rochat. La Fondation C. F. Ramuz a décerné son prix de poésie 2022 à Olivier Vanlanthen pour son premier recueil Ossuaires. Le prix qui vise à découvrir de jeunes talents depuis 1983, d'une valeur de fr. 3'000.-, comprend également la publication du texte aux Éditions Empreintes, à Chavannes-sur-Renens. La cérémonie de remise aura lieu au printemps prochain. Le jury du Prix de poésie 2022…

0 commentaire

Ève-Line Berthod lit Quentin Dallorme, Plein Sud

Ève-Line Berthod lit Quentin Dallorme, Plein Sud (éditions de l'Aire, 2022)          Paru aux éditions de l’Aire, Plein sud est le premier recueil de poésie de Quentin Dallorme. Le titre, court, riche d’images, porte en lui la trace d’une quête, d’une écriture sans concession. Jeune poète et journaliste français, passionné d’aviron, Quentin Dallorme a parcouru, seul, à vélo ou à pied, les routes de Sardaigne, Marseille et de l’Aubrac. Sa poésie nous conduit dans une traversée initiatique en trois temps (Fuggire, Tacere, Riposarsi) à travers laquelle éprouver la rugosité des paysages et de l’existence. Ses paysages intimes sont…

0 commentaire

Allusions, ellipses, métaphores: entretien avec Michèle Makki

Michèle Makki a publié son premier recueil de poésie intitulé Tes fleuves sont la mer aux Éditions des Sables. Rencontre avec cette poétesse à la réflexion déjà bien développée sur sa pratique d'écriture. Janett Donis: Après avoir fait paraître des poèmes dans la revue lausannoise Écriture, votre premier recueil vient d’être publié aux Éditions des sables. Comment est né ce projet?  Michèle Makki: Il m’est arrivé de publier quelques poèmes dans les revues «Écriture»,  «Nova et Vetera», et de les oublier, avec d’autres, jusqu’au jour où j’ai rencontré Huguette Junod, directrice des Éditions des Sables. C’était lors d’un événement littéraire,…

0 commentaire

Un fil tenu entre présence et absence: notre rencontre avec Ève-Line Berthod

La valaisanne Ève-Line Berthod vient de publier son premier recueil «Ce qui reste» aux éditions Empreintes. Un entretien vient saluer cette entrée en poésie. Antonio Rodriguez: Ce premier recueil semble hanté par le deuil. «Ce qui reste» ressemble à une présence que seule la poésie peut évoquer, à travers les objets du quotidien ou les lieux de vie. De quelle expérience part l’écriture de cet ouvrage? Ève-Line Berthod: Mon recueil est-il hanté par le deuil ? Je ne crois pas… Je dirais que chaque poème au contraire se veut une reconnaissance, sans complaisance, de la force de la vie dans ce…

0 commentaire

Sous le soleil, l’incandescence du poème: notre pause durant l’été

Après un début d'année bien chargé au niveau éditorial, l'équipe de poesieromande.ch s'accorde un congé estival et reprendra son activité lors de la rentrée de septembre. L'été est là! il est donc temps pour nous de faire un bilan de nos activités de cette première partie de l'année 2022. Celle-ci a été marqué par les publications du projet L'un par l'autre, qui a commencé en septembre 2021 et qui continuera jusqu'en février 2023. Des auteurs comme Eric Duvoisin, Cesare Mongodi ou encore Arthur Billerey ont proposé des recensions ayant mis en valeur les derniers recueils publiés en Suisse romande tandis…

0 commentaire

Renouer avec l’Auditoire – Appel à participation

Le journal L'auditoire a ouvert mi-mars un appel à participation pour un recueil de poésie, destiné à toutes et tous, jusqu'au vendredi 15 mai 2022. Une merveilleuse opportunité de faire connaître votre plume! Pour renouer, L'auditoire lance un appel à participation, qui a pour titre Écrivez un poème, on en fera un recueil!, pour un recueil de poésie, qui est ouvert à toutes et tous, que la personne soit issue ou non de la communauté universitaire. Les personnes intéressées sont invitées à transmettre un poème inédit jusqu’au vendredi 15 mai 2022, en s'inspirant du titre du recueil Re-nous-er. En effet, le thème n'est…

0 commentaire

Prix de poésie C.F. Ramuz 2022

Le prestigieux Prix de poésie C.F. Ramuz est remis, tous les trois ans, à un poète ou à une poétesse afin d'encourager les nouveaux talents. Ce prix d'une valeur de 3'000 francs a notamment distingué Mary-Laure Zoss et plus récemment Pierrine Poget. L'appel à participation est, quant à lui, ouvert jusqu'au 15 juin 2022. Si vous envisagez de publier un premier recueil de poèmes, saisissez cette occasion de bien le faire connaître d'emblée! La Fondation C.F. Ramuz, qui valorise la production poétique en Suisse romande depuis 1983, lance un appel à participation pour son prix de poésie, qui a pour…

0 commentaire

Sans la poésie, la vie serait une erreur! – entretien de clôture avec Cesla Amarelle

Pour clore le festival 2022, la conseillère d’État vaudoise Cesla Amarelle, en charge de l’Éducation et de la Culture, nous a accordé un entretien. À la fin de son premier mandat, elle salue l'importance de la poésie dans la vie quotidienne et la scolarité. Elle revient également sur son action depuis les Assises de 2018 et livre son horizon pour les arts du langage. Antonio Rodriguez: Mme la Conseillère d’État, qu’avez-vous pensé de l’investiture de Joe Biden et de la présence de la poétesse Amanda Gorman lors de ce moment solennel? Cesla Amarelle: C’est un de ces moments qui vous donne…

0 commentaire

La poésie face à la guerre: soirée à l’ONU

Le 28 mars 2022, dans le cadre du Printemps de la poésie, une soirée poétique exceptionnelle a eu lieu dans la salle 20 des Droits de l’homme au Palais des Nations à Genève. Alors que les grondements de la guerre en Ukraine résonnent jusqu’en Suisse, la poésie cherche un autre geste et tente d’ouvrir les portes. Nous reproduisons ici le discours d’accueil du directeur du Printemps de la poésie ainsi que le propos du poète et diplomate américain, invité d’honneur, Indran Amirthanayagam.   Discours d'accueil par Antonio Rodriguez, directeur du festival Je prends la parole au nom d’un festival nommé…

0 commentaire

Vue sur le programme du samedi 2 avril – Printemps de la poésie

C'est le dernier jour du festival Printemps de la poésie! Pas de panique, cette dernière journée sera savoureuse et saura vous laisser un goût de lyrisme en bouche. Samedi, deux événements poétiques pour toute la famille vous attendent. Le premier, proposé par la Fondation Bibliomedia à Lausanne, invitera les plus jeunes à rencontrer Tralala Lita, drag queen et conteuse, à écouter ses histoires, à participer à un atelier de déguisement et à la création d’un livre. Le second, organisé par la Bibliothèque communale d'Ecublens, vous propose de prendre part à un atelier d’initiation à la poésie donné par la poétesse Héloïse Pocry.  Au soir,…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger