Close Poetry – dans le regard de Stéphane Goël

Close Poetry, c’est le mariage subtil entre deux langages: la poésie et le cinéma. Les cinq créations nées de cette rencontre ont à chaque fois engagé un réalisateur et deux poètes. Le cinéaste devait choisir deux poèmes anonymisés pour un court-métrage de 3 minutes; les poètes laisser leur création prendre un autre envol. Publiée sur Ptyxel.net, la collection Close Poetry est présentée par épisode sur notre site. Retrouvez le travail de Stéphane Goël sur les poèmes de Sylviane Dupuis et Mary-Laure Zoss.

 Découvrez ici le clip de Stéphane Goël

L’aventure n’a pas seulement été un défi pour les réalisateurs; les poètes ont eux aussi dû faire confiance aux cinéastes. Lequel allait choisir mon poème? Avec quel autre texte allait-il être mis en résonance? Les images, le cadrage et le montage sélectionnés dévoilent-ils, rendent-ils comptent de l’effet de mes mots, de la structure du poème? Toutes ces questions, Sylviane Dupuis et Mary-Laure Zoss ont pu les résoudre avec Stéphane Goël lors de la soirée de gala du Printemps de la poésie 2021, pendant laquelle les cinq courts-métrages ont été révélés au public. Une discussion entre cinéastes et poètes a eu lieu, comme une manière de découvrir les coulisses de la création.

〉 Découvrez ici la discussion entre les poètes et le cinéaste


Biographie du réalisateur:
Né en 1965 à Lausanne, Stéphane Goël travaille comme monteur et réalisateur indépendant depuis 1985. Résidant à New York entre 1987 et 1993, il se forme au documentaire avec J. Reilly et J. Gustafson chez Global Village Experimental Center; collabore avec plusieurs artistes et réalisateurs, notamment N. J. Paik, A. Hahn et S. Kubota; et réalise plusieurs vidéos expérimentales et poétiques, avant de passer au documentaire long-métrage. De retour en Suisse, il rejoint le collectif Climage, où il produit et réalise de nombreux documentaires destinés au cinéma et à la télévision.