Un nouveau site pour redécouvrir Gilbert Trolliet

Le Centre de recherches sur les lettres romandes (CRLR) de l’Université de Lausanne a mis sur pied un nouveau site, très richement doté, sur l’homme de lettres et poète suisse Gilbert Trolliet (1905-1980). L’occasion est donnée d’aller à la rencontre de cet acteur incontournable des lettres romandes pendant l’entre-deux-guerres et après la Deuxième Guerre mondiale.

La réalisation d’un site internet est devenue un nouveau moyen de faire le tour d’horizon monographique d’un auteur. Sur le modèle du site consacré à Gustave Roud en 2015, le CRLR offre un panorama de cette œuvre et de cette vie à travers plusieurs entrées : la biographie, l’animateur culturel, le poète, le chroniqueur, l’épistolier. Nous trouvons également des documents audio et une présentation de la Fondation Gilbert Trolliet. Natalia Gadzina a coordonné l’élaboration de ce site internet sous la direction de Daniel Maggetti, directeur du Centre.

Marqué par le surréalisme, puis par l’existentialisme, Gilbert Trolliet passe « d’une poésie ample discursive, dans les années 1930 » à « des poèmes courts, sobres, épurés » après la Seconde Guerre. Une anthologie, Le Fleuve et l’Être (1968), rassemble son œuvre des années 1930-1960. Il est également un formidable acteur des principales revues de Suisse romande, tout particulièrement Raison d’être (1928-1930) et Présence (1932-1936).

Ce site met ainsi en évidence un acteur important de manière dynamique et documentée ; sans doute une nouvelle manière de faire de l’histoire littéraire et de présenter des archives à l’ère des humanités numériques.

 

Antonio Rodriguez