Carla Demierre lit Rasha Omran, Celle qui habitait la maison avant moi

Carla Demierre lit Rasha Omran, Celle qui habitait la maison avant moi (éditions Héros-Limite, 2021) La prolifique et exploratrice revue L’Ours blanc vient de faire paraître Celle qui habitait la maison avant moi de la poétesse syrienne Rasha Omran dans une traduction de Henri Jules Julien et Mireille Mikhaïl, l’occasion pour moi de découvrir son écriture palpitante et infatigable, sa langue à la fois percutante et douce.   Poétesse et activiste bien connue, Rasha Omran ne cesse depuis son exil en Égypte, de dénoncer la guerre en Syrie et de s’exprimer en faveur de la réforme démocratique. Elle a dirigé le…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger