Enquête sur les lectures publiques de poésie

Neuf auteurs ont répondu à notre cinquième enquête, centrée sur les lectures publiques : Faut-il dire ou donner la poésie devant un public ? Le texte écrit ne se suffit-il pas à lui-même ? Les positions proposées, de par leur diversité, permettent de tracer quelques tendances principales concernant le rôle de la lecture du texte poétique en public. Les auteurs sont tous d’accord de défendre la lecture publique de la poésie, mais ils attribuent à la « traduction orale » des poèmes des vertus et des fonctions différentes.   Pour Frédéric Wandelère, la lecture par les poètes eux-mêmes lui a parfois permis de mieux…

Commentaires fermés sur Enquête sur les lectures publiques de poésie

Nimrod recevra le prix de poésie Pierrette Micheloud 2016

Le 31 octobre 2016, Nimrod recevra le prix de poésie Pierrette Micheloud 2016 pour son recueil Sur les berges du Chari, district nord de la beauté (Editions Bruno Doucey). La cérémonie aura lieu au Café-théâtre Le Bourg à Lausanne, dès 18h00. Emmanuelle Vollenweider s'entretient avec Jean-Pierre Vallotton, le président du prix.   Emmanuelle Vollenweider : Le Prix de Poésie existe selon la volonté de Pierrette Micheloud. Pourquoi désirait-elle la création de celui-ci ? J.-P. Vallotton : Dès son plus jeune âge, et jusqu’à sa mort, la poésie a été la préoccupation majeure de Pierrette Micheloud. Outre son œuvre poétique personnelle (24 livres…

Commentaires fermés sur Nimrod recevra le prix de poésie Pierrette Micheloud 2016

Vahé Godel, Un arbre chante

« Je suis, oui, je demeure Entre deux (titre d’un recueil paru à La Différence, en 2007) ! ». C'est ainsi que se terminait un entretien avec Vahé Godel, en 2013. Un Arbre chante, récemment paru aux éditions de l'Aire, conjugue encore la tension entre tous les « entre » qui constituent sa vie et sa poésie, entre des pays, entre des langues, entre d'insurmontables contradictions parfois complémentaires, souvent conflictuelles.   Le titre même témoigne : un arbre chante, juste entre la puissance d'un enracinement — qui protège autant qu'il emprisonne et l'appel pressant d'un envol, d'une parole — qui signe une fragile beauté…

Commentaires fermés sur Vahé Godel, Un arbre chante

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger