You are currently viewing Le journal du Printemps commence

En collaboration avec la rédaction de L’auditoire, vous retrouvez sur poesieromande.ch le journal du festival au jour le jour. Chaque page sera mise en ligne la veille à 19h00.

 

 

Sur manchette ou sous la manche

 

Pour l’ouverture de la deuxième édition du Printemps de la poésie, l’Université de Lausanne, initiatrice du festival, organise un débat sur la présence de la poésie dans la presse. En soirée se fêtent à La Datcha les 25 ans des Éditions Samizdat, l’une des principales maisons d’édition de poésie en Suisse.

 

Et si, finalement, la presse subissait une crise bien plus profonde que la poésie ? Le Printemps commence cette année par s’interroger sur la place de la poésie dans le système médiatique, notamment avec l’importance donnée aux stars littéraires. Aujourd’hui, la poésie persiste dans les marges de la presse écrite, mais prend également de l’ampleur par le biais d’internet. Comment valoriser le travail au quotidien mené par des journalistes au sein des rédactions ? Comment articuler leur travail de journalistes avec leur activité en poésie, lorsqu’ils sont eux-mêmes poètes ? Didier Cahen, rédacteur de la rubrique « Poésie » du Monde des livres et Julien Burri, journaliste au Temps et pendant de longues années à L’Hebdo, se retrouvent pour en discuter. Outre le débat, les deux poètes prendront un temps de lecture pour faire découvrir leurs derniers textes poétiques.

Loin de l’exposition médiatique offerte par la presse, la poésie vit également dans des milieux plus confidentiels. Un des acteurs de cette poésie de l’ombre est Samizdat : cette maison d’édition, dont le nom russe désigne les ouvrages diffusés sous le manteau durant la censure soviétique, a pour vocation la publication en tirage limité. Elle cultive ainsi une poésie de l’intime, cachée et réservée aux initiés. Tous sont cependant invités à son jubilé, qui mêlera discussions et performances, pour fêter une poésie de l’ombre haute en couleurs.

Sami Zaïbi

 


Programme du jour

 

Y a-t-il des poètes dans la presse littéraire ?,
Anthropole 1129, campus de Dorigny, Université de Lausanne, 12h15 -13h00.

 

L’esplanade des poètes – midi acoustique avec Eric Constantin,
Esplanade de l’Ecole professionnelle de Fribourg, 12h30.

 

Samizdat dans tous ses états,
Le café culturel La Datcha, Le Flon, Lausanne, 20h00, ouverture des portes 19h30.

 

Faille de Patrick Sutter,
Théâtre Nuithonie, Fribourg, 19h30.

 

Retrouvez le descriptif de tous les événements sur : www.printempspoesie.ch