You are currently viewing Printemps de la poésie 2022: de la florescence à l’effloraison

La septième édition du festival du Printemps de la poésie vient d’éclore avec l’annonce du programme. Du 19 mars au 2 avril 2022, 80 événements attendront d’être cueillis d’une main délicate par les passionnés de poésie.

Quand l’arbre naissait d’une orange

Pour cette nouvelle édition, le Printemps fait jaillir la poésie des fruits et les arbres des vergers pour nous sustenter toutes et tous. Le festival se renouvelle sous des formats divers et des thèmes variés: balades bucoliques dans des vignes, projections de cinépoèmes ou lectures de poèmes, tous les chemins mènent manifestement au jardin poétique.

Outre les rendez-vous prévus pendant le festival, une série d’événements phares, au nombre de cinq cette année, sont mis en avant. À l’occasion de la journée mondiale de la poésie, une soirée de gala est organisée le 21 mars au Cinéma City-Club à Pully qui sera consacrée aux paysages originels, privilégiés comme fondement de soi. Trois temps peuvent être distingués lors de cet événement: un premier temps durant lequel plusieurs poètes, Bruno Doucey, Michel Collot, Isabelle Courteau et Eva Marzi seront conviés à échanger autour de ce thème; un second temps sera dévolu à la lecture de poèmes du patrimoine suisse romand, de Ramuz à Jaccottet, tandis que divers court-métrages du projet Close Poetry seront projetés en fin de soirée.

La pelure comme zeste de la peau

Le Printemps de la poésie imprégnera toute la Suisse romande ces prochaines semaines, de Sion à Genève, en passant par Lausanne, comme l’orange qui s’étend lorsque pelure et peau blanche se séparent l’une de l’autre. L’œuvre poétique de Rainer Maria Rilke, qui a évoqué les fruits et les vergers, sera célébré lors de l’événement intitulé «Rilke: du verger à l’assiette», qui aura lieu le 24 mars à la Ferme-Asile à Sion. Cette rencontre mettra à l’honneur à la fois danse et gastronomie!

Trois granges et une ville, La Chaux sur Cossonay: c’est dans ce paysage champêtre que plusieurs événements seront proposés durant toute la journée du 26 mars. La poésie sera déclinée en ateliers d’écriture, en balade poétique, en spectacle improvisé ou encore en concert de quatuor.

Poésie d’agrumes

Cette année, le festival a tissé des collaborations innovantes avec des institutions reconnues, comme l’Organisation des Nations Unies, l’Organisation Internationale de la Francophonie et l’École Hôtelière de Lausanne, en plus d’autres organismes suisses. Le principal événement-phare du festival, qui explorera les liens entre poésie et diplomatie, se tiendra justement le 28 mars au Palais des Nations à Genève. Cette rencontre sera centrée sur l’œuvre du poète et diplomate Indran Amirthanayagam avec la participation de Bakary Bamba Junior, Gustavo Guerrero et Yvan Daniel.

Pour clore les événements-phares de cette édition, la personne lauréate du concours «De la feuille au feuilleté», qui a été ouvert jusqu’au 8 mars (voir notre article), sera invitée à réaliser son poème en plat gastronomique avec le chef Philippe Gobet, qui sera servi aux membres du jury. Pour les plus curieux et curieuses, la vidéo de l’ultime étape du concours sera publiée le 1er avril sur le site du festival. Ne manquez pas cette dégustation créative!

Enfin, la poésie irrigue les champs, faisant couler la sève et pousser les fruits, comme une ode au renouveau du Printemps. Ce nectar, proposé par le festival, restaure le corps des âmes et la voix des êtres, tel un fluide précieux qui ruisselle en nous et ne s’éteint pas, nous ramenant à une nouvelle vie.

Le programme du Printemps de la poésie est à découvrir sur le site.

Janett Donis