Un fil tenu entre présence et absence: notre rencontre avec Ève-Line Berthod

La valaisanne Ève-Line Berthod vient de publier son premier recueil «Ce qui reste» aux éditions Empreintes. Un entretien vient saluer cette entrée en poésie. Antonio Rodriguez: Ce premier recueil semble hanté par le deuil. «Ce qui reste» ressemble à une présence que seule la poésie peut évoquer, à travers les objets du quotidien ou les lieux de vie. De quelle expérience part l’écriture de cet ouvrage? Ève-Line Berthod: Mon recueil est-il hanté par le deuil ? Je ne crois pas… Je dirais que chaque poème au contraire se veut une reconnaissance, sans complaisance, de la force de la vie dans ce…

0 commentaire

Sous le soleil, l’incandescence du poème: notre pause durant l’été

Après un début d'année bien chargé au niveau éditorial, l'équipe de poesieromande.ch s'accorde un congé estival et reprendra son activité lors de la rentrée de septembre. L'été est là! il est donc temps pour nous de faire un bilan de nos activités de cette première partie de l'année 2022. Celle-ci a été marqué par les publications du projet L'un par l'autre, qui a commencé en septembre 2021 et qui continuera jusqu'en février 2023. Des auteurs comme Eric Duvoisin, Cesare Mongodi ou encore Arthur Billerey ont proposé des recensions ayant mis en valeur les derniers recueils publiés en Suisse romande tandis…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger