Prunes poétiques: quand la poésie s’installe sur les pare-brises

Elles ont provoqué la surprise le 6 février dernier! Les automobilistes retrouvaient des petits papiers roses sous leurs essuie-glaces. Une contravention de la police? Non, plutôt un acte poétique des bibliothèques municipales de Genève, pour partager un peu de littérature avec humour. Le 6 février dernier marquait le début de l'opération «Pare-brise en rimes»; un projet des bibliothèques municipales de Genève pour faire vivre la culture autrement en cette période de pandémie. Sous les essuie-glaces des voitures, des papiers colorés s'installaient, à la grande frayeur des automobilistes. Pourtant, pas d'amende à retrouver, mais une petite friandise littéraire: de courts poèmes…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger